Tous en route vers l'éco-mobilitéSteer
Tous en route vers l'éco-mobilitéSteerSteer
Accueil

/

Nos déplacements et leurs impacts

Le poids des transports dans notre quotidien

La mobilité ?
Un besoin pour chacun et des conséquences pour tous !

Déplacements professionnels, week-ends ou vacances, l’usage des transports explose en France comme dans le monde. Mais à quel prix ! Avec toujours plus de kilomètres au compteur, ce sont notre budget, l’environnement et notre santé qui sont impactés.

Nos déplacements en 4 chiffres

  • 177 Millions de déplacements par jour en France.
  • 25 km/jour/français en moyenne.
  • 1/3 des gazs à effet de serre de la France sont dus aux transports.
  • +1,5 % d’augmentation annuelle de la circulation routière en moyenne.

Nos modes de transport : la voiture, toujours la voiture…

La voiture reste encore, de loin, le premier choix des Français.

77 %

Voiture

11 %

Train

8,8 %

Rer, bus, tramway

1,8 %

Avion

1,5 %

Deux roues motorisées

Mais heureusement !

Le rapport à la mobilité évolue : en 2019, 33 % des Français ont adopté un mode de transport partagé, de manière régulière ou ponctuelle.

  • 14 %

    Covoiturage

  • 11 %

    Vélo en libre-service

  • 5 %

    Transport en commun sur réservation(appelé transport à la demande)

  • 5 %

    Trottinettes électriques en libre-service

  • 4 %

    Autopartage (voitures en libre-service)

  • 3 %

    Scooter en libre-service

Budget transport : très différent selon les solutions adoptées

Les transports sont le 2ème poste de dépenses pour les ménages, après le logement.

Avec un abonnement, les transports publics sont de 7 à 16 fois moins chers que la voiture individuelle.

Gaz à effet de serre : très différent selon les solutions adoptées

  • Gaz à effet de serre (GES) : 1/3 des GES de la France sont dus au transport.
  • 95 % des GES produits par le transport le sont sur la route.
  • La voiture individuelle émet plus de GES à elle seule que tous les autres modes de transport réunis !

Transports et santé : tous touchés !

48 000 décès par an

sont dus aux particules fines générées par les activités humaines, notamment les transports.

Organisme et pollution

Des dommages à tous les étages !

Passez la souris sur les différentes parties du corps pour découvrir les conséquences de la pollution.

Troubles de la fertilité, fausses couches,… même là les effets de la pollution se font sentir.

Irritations, inflammations, bronchites chroniques, asthme, cancer… L’asthme, maladie grave, touche 10 % des enfants. Le nombre de cas d’asthme a doublé en 10 ans en France.

Picotements des yeux, irritations du nez et de la gorge, difficultés respiratoires, allergies…  La pollution augmente le risque d’allergies et aggrave les symptômes respiratoires.

Accident vasculaire cérébral (AVC), troubles cardiaques, hypertension, … Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui l’une des premières causes de mortalité en France avec les cancers. La pollution atmosphérique a été identifiée comme un facteur de risque pour ces maladies.

Maux de tête, anxiété, maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, Parkinson, etc.)… La pollution génère des réactions de stress oxydatif, d’inflammation, mises en cause dans ces affections.

Naissance prématurée, petit poids de naissance, retard de croissance du fœtus, impact sur le développement intellectuel… C’est dès le plus jeune âge que la pollution peut avoir un impact

Steer
CEEGeco airDyneffAPRRIFPCompagnie des Economies d'energiesBioviva